Le processus de sérigraphie était jusqu’à ce jour le seul moyen de décorer les verres avec des peintures colorées.

Contrairement à la sérigraphie, pour l’impression digital il n’est pas nécessaire de disposer de cadres sérigraphiques spéciaux pour appliquer la peinture. Avec la sérigraphie, pour chaque nouveau dessin que l’on souhaite appliquer sur le verre, il faut réaliser un cadre d’impression sérigraphique spécifique, ce qui implique des coûts très élevés et des temps de production longs.
De plus avec la sérigraphie on ne peut appliquer qu’une couleur à la fois, et on ne peut pas donner au dessin de nuances ou de gradations de couleurs.

L’impression digital, en revanche, ne demande aucun outil pour l’impression. L’image, le dessin, la photo ou le texte sont chargés et traités par le logiciel de l’imprimante. L’imprimante, dotée de têtes d’impression avec de très nombreuses buses minuscules plus fines qu’un cheveu, dépose de minuscules gouttes de peinture sur la surface du verre.

Ce procédé permet d’imprimer en hexachromie; les six couleurs sont toutes utilisées simultanément et en un seul passage de l’imprimante, ce qui garantit donc une très haute qualité de définition, des couleurs riches en nuances et des jeux de transparence.

PARTAGEZ
L’impression digital sur verre

Questions les plus demandées

Dois-je sceller la cabine de douche même à l'intérieur?
Lisez la réponse
Qu’est-ce que le verre trempé?
Lisez la réponse
Puis-je modifier un verre trempé?
Lisez la réponse
Puis-je installer la cabine de douche sur un mur en placoplâtre?
Lisez la réponse
i