Produits
Support
Contacts
Infos
About
Tools
Follow us
ITA  -  ENG  -  ESP  -  FRA


Costruire
une cabine
de douche

Episode 3/7
Travailler le verre, le matériel le plus ancien

Fragile, très dur et incorruptible, le verre compte parmi les matériaux les plus anciens inventés par l’homme. Le travail du verre est une science qui ressemble à un art.

back

Comment construit-on une cabine de douche en verre ?
Dans cet épisode, nous découvrirons le polissage, le perçage et la sérigraphie du verre. D'abord demandons-nous la raison du polissage. La raison est simple: regardez ici, je peux toucher le verre, mais ici c’est tranchant comme un rasoir! C’est pour cela que nous devons le polir.

Avant nous utilisions cette mouleuse. Aujourd'hui, le système est complètement automatisé. Le panneau entre dans la machine et il en sort parfaitement utilisable, du point de vue de la sécurité. Malheureusement, vous ne pouvez pas voir l'outil en fonction car la machine est protégée par le carter et les presseurs qui assurent la sécurité et la fiabilité. La machine utilisée est une mouleuse linéaire à deux tirages. Comme son nom l'indique, elle est utilisée pour traiter les plaques de verre à bords droits. Mais lorsque le profil de la plaque n'est pas droit, nous utilisons une mouleuse pantographe.

Saviez-vous que chaque cabine de douche de Vismaravetro peut être différente de toutes les autres? Pensez, la Société est en mesure d'offrir 17 millions de configurations différentes!
Regardons notre plaque qui maintenant se trouve au perçage fait par une perceuse munie d’un forage à tête opposées. Le forage est réalisé soit en haut ou en bas, par un travail très délicat. De cette façon nous évitons les écaillages du verre et nous obtenons une coupe parfaite! Voici le trou et l'expulsion des petits noyaux de verre!

Les trous, inutile de dire, sont parfaits!
Après chaque étape de sa transformation le verre est lavé et séché afin de vérifier la qualité du produit et le rendre en même temps sûr pour la manipulation suivante. Par ailleurs, toute l'eau utilisée pendant les traitements est filtrée et réutilisée. De cette façon, seule une petite quantité d'eau, parfaitement propre, est rejetée dans l’environnement.

La plaque, polie et percée est maintenant prête pour une nouvelle étape: la sérigraphie. Évidemment seulement si le client l’a demandée : vous voyez ce petit coupon ??? . Il indique le code qui permet le suivi de chaque plaque de verre qui rentre dans l’usine. A tout moment, à chaque étape du traitement, il est possible de «contrôler» l'avancement de la production de la douche de Mr Dupont ou Mr Durand et bien sûr de tous les autres clients.

Si le client souhaite choisir une des nombreuses sérigraphies disponibles, le voilà satisfait par cette machine. Le cadre est positionné au-dessus de la plaque et distribue uniformément le vernis en le déposant dans les endroits perméables. Après avoir été «peinte», la plaque est traitée avec de la chaleur. Ce n’est pas encore une vraie trempe. C’est en fait un séchage à basse température pour fixer le vernis et empêcher des taches accidentelles.

Après ce bref séchage, nous laissons la plaque vieillir ... comme vous le faites avec du bon vin avant de passer à la trempe réelle.

D’ailleurs la température sera le sujet du prochain épisode.

Suite au prochain épisode!

Voulez-vous en savoir plus ? Contactez directement Vismaravetro