About
Infos
Produits
Support
Contacts
Tools
Follow us
ITA  -  ENG  -  ESP  -  FRA


Costruire
une cabine
de douche

Episode 2/7
le verre, le cœur du produit

Comment porte-t-on à la mesure une gigantesque plaque de verre ? La précision du contrôle numérique et l’habileté artisanale de l’homme à l’œuvre.

back

Comment construit-on une cabine de douche en verre ? Tout d'abord, nous partons du verre : c'est lui qui fait la différence!
Regardez la dimension des plaques de verre! A tel point que le transport ne se fait que par des camions spéciaux comme celui là! Pensez que chaque plaque est longue de 6 mètres et large 3 mètres et vingt et un. Son poids varie en fonction de l'épaisseur, de 200 à 770 kilos. De plus elles sont stockées en ‘paquet’ de 6 cm d'épaisseur, chaque paquet pèse environ 2750 kg.

Les voilà ! Elles sont «prises en charge» par un outil que l’on appelle classificateur. Son nom vient de sa fonction: stocker les plaques organisées par type (claire, colorée, satinée, ...) et par épaisseur, agissant comme un registre qui classe par ordre alphabétique les dossiers d’un classificateur. Les plaques sont transportées par une grue qui, grâce à des ventouses spéciales, les saisit avec une sécurité incroyable. Regardez le mouvement : la plaque est retirée par un mouvement de roto-translation et positionnée pour l'opération suivante. Vraiment puissantes ces ventouses! Plus que "Spider-Man"!

Une fois mises en place, les plaques sont placées très délicatement sur une table qui est appelée «basculeur», parce qu’il les tourne dans une position verticale et horizontale. Après l’avoir déposée, la grue va prélever une nouvelle plaque. Forte, n’est-ce pas ?

La plaque est maintenant prête pour la coupe. Une autre machine, voyez le moniteur, a déjà été programmée pour la prochaine exécution, avec une précision qui est au dixième de millimètre. Une roue spéciale en carbure de tungstène fait une incision sur la surface du verre selon le plan et les mesures choisis. Pendant la coupe, le matériel est tracé avec un lubrifiant liquide spécial. Regardez quelle vitesse et quelle précision!

Voilà, la plaque est maintenant prête pour la "séparation". Et pour cela ... il n'y a aucune machine qui sache le faire, il faut l'expérience d’artisans hautement qualifiés! Regardez la rapidité et la facilité avec laquelle ils "séparent" la plaque et récupèrent les déchets qui seront tous recyclés à 100%.

Maintenant, le verre est à la mesure prédéterminée. C'est le moment de passer à l'opération suivante: le polissage.

Suite au prochain épisode !

Voulez-vous en savoir plus ? Contactez directement Vismaravetro